ATEF

Galeria.a a été récemment conçu dans le cadre du projet artistique de la société ATEF – Associação de Teatro Experimental. Il a l’intention d’être un espace où l’interaction des différents arts peut se produire. ATEF, en tant que producteur d’arts du spectacle / théâtre, avec une histoire de 42 ans, prévoit une croissance dans la formation des publics atteints grâce à son service éducatif et son volet d’accessibilité – ATEF Cultura Acessível. C’est donc dans ce contexte qu’un projet de galerie qui a l’intention de sédimenter un plus grand nombre de spectateurs apparaît et s’ajoute au service éducatif de l’ATEF, contribuant ainsi à une implication plus efficace des autres publics, dans la consolidation d’une plus grande intervention socioculturelle.

Ce projet embryonnaire, galeria.a, vise également à atténuer un manque d’espaces d’exposition perçu dans la région, avec le but de promouvoir les artistes des arts visuels émergents et d’établir ainsi une relation plus étroite entre le projet artistique de l’ATEF et le monde artistique dans son tous.

Galeria.a, dont le siège se trouve dans le bâtiment Cine-Teatro Santo António, se définit comme une galerie d’art, un lieu d’exposition de projets artistiques et d’événements connexes, qui encourage la conception des arts visuels, en relation avec le théâtre.
Le terme «a», dans une première approche, est lié à la désignation récemment adoptée par le Teatro Experimental do Funchal, ATEF – Association Expérimentale de Théâtre du Funchal.

Le choix d’un mot, en tant que terme significatif, repose sur l’option singulière d’une lettre avec une valeur expressive. Dans une conception minimale, la lettre « a » est la première des voyelles, mais aussi le début de l’alphabet. La verbalisation de cette lettre porte un son vocal, auquel on n’est pas indifférent, un son qui prend des sons différents selon le langage dans lequel il est prononcé. Dans sa sonorité immédiate, on ne peut dissocier le mécanisme respiratoire que, dans sa perspective performative, on associe à une éventuelle expression de l’acteur. Si l’on relie la lettre « a » à un son ouvert et singulier, elle apporte, dans son expression plus vaste, la suggestion émotive d’un cri, d’un aie, d’une libération, d’un signe de douleur qui ne méprise pas la composante dramatique en tant qu’expression humaine. Quant à ses graphismes, la lettre « a » prend sa source dans le hiéroglyphe égyptien (pictogramme) qui symbolise l’aigle (ahom). L’aigle, considéré la reine des oiseaux, apparaît pratiquement dans toutes les civilisations comme un symbole du soleil et du ciel dont la souveraineté et la force complètent les graphismes de quelque héraldique actuelle. L’aigle, également associé au phénix, gagne une fonction symbolique de régénération et de renaissance. Le vol libre est également associé à la liberté inhérente à la fonction artistique.

Ainsi, la désignation « a » apparaît comme une indication symbolique d’un projet qui commence maintenant, le début d’un alphabet qui veut être visuellement artistique en dialogue avec l’art dramatique.
Dans sa programmation, la galeria.a sera dynamisée à partir de projets d’exposition, soit temporels ou thématiques, axés sur la conquête d’un public, que nous voulons familiariser et fidéliser autour de la production artistique contemporaine. L’offre d’un service éducatif permettra dynamiser l’espace de la galerie et ses projets à travers des expositions et d’autres initiatives diversifiées: conférences, présentations et ateliers.

oct2017

ATEF

Horário:

Mar, Jeu et Ven: 10h00 à 13h00 / 15h00 à 18h00
Samedi: 15h00 à 18h00

Notícias